Aimé Césaire (1913-2008), auteur du flamboyant Discours sur le colonialisme, est considéré comme l'un des piliers des mouvements anti-colonialistes.
Wikimedia Commons

Pourquoi Aimé Césaire ? – Atelier #3

Dans le cadre du projet « Outre-France », porté par l’association en 2016-17, nous avons organisé trois ateliers d’autoformation, qui visaient à analyser la condition spécifique des « domiens et domiennes », et ce collectivement, par les premier·es concerné·es.

Pour commencer, quoi de mieux qu’étudier l’un des piliers des mouvements anticoloniaux, le martiniquais Aimé Césaire (1913-2008) ?
Grâce à des méthodes issues de l’éducation populaire, nous avons lu collectivement des textes de Césaire, et discuté à partir de citations qui nous parlent aujourd’hui.
L’animateur et une bonne partie des participant·e·s étaient originaires des Outre-France. De fécondes conversations se sont tissées avec les participant·es, issu·es d’autres immigrations postcoloniales (ou non).

Ces échanges sont retracés dans trois brochures à consulter ou télécharger. Voici la deuxième ci-dessous.

Atelier #3  Discours sur le colonialisme (1955)

Nous avons lu le premier quart de ce texte flamboyant, qui fait le procès de quatre siècles d’oppression capitaliste et raciste, de l’héritage des Lumières, ainsi que des oublis et compromissions de l’élite intellectuelle française.
Nous avons causé de la déshumanisation du colonisateur, des motivations économiques de la traite négrière et de l’esclavage, du rôle des élites locales dans la colonisation mais aussi de la culture et des langues comme moyen de résistance…

L’atelier a eu lieu le 27 avril 2017

Facebook