Retour sur la deuxième balade de Contrevent : "Mémoire des luttes des immigré.e.s à Grenoble, le 30 juin 2018

Retour sur la Balade Décoloniale n°2 : photos, musique et dépliant

Samedi 30 juin 2018 à Grenoble, sous un soleil cuisant, a eu lieu la deuxième Balade Décoloniale de Contrevent. Cette fois, il s’agissait d’aller sur les traces des luttes qui ont été menées par des travailleurs immigrés dans la « cuvette », durant les années 1960 et 70.

Les luttes du mouvement ouvrier sont souvent minorées, gommées de la grande Histoire. Elles le sont d’autant plus lorsqu’il s’agit de travailleurs issus de l’immigration post-coloniale (ici maghrébine). Des bénévoles de Contrevent nous ont relaté une histoire grenobloise rarement évoquée : celle de ces travailleurs immigrés discriminés, relégués aux postes de travail les plus rudes et dangereux, expulsés du territoire, logés dans des conditions indignes ; celles de leur combats pour leurs droits, parfois avec des soutiens (extrême-gauche, Mission Catholique Italienne, simples grenoblois.e.s…)

Nous étions une trentaine à nous promener à travers des quartiers emblématiques de ces luttes, d’abord dans le quartier Saint-Bruno/Gare, puis, après un peu de tramway, dans le quartier Île-Verte/Très Cloître. Notre cheminement s’est terminé autour d’un goûter et boissons fraîches rue Chenoise.

La plupart de ces combats sont résumés en 8 étapes dans un dépliant téléchargeable ci-dessous au format pdf.

 

Pour finir, de Nass el Ghiwane à Mouss et Hakim, voici la playlist qui a accompagné cette Balade Décoloniale !

 

Merci aux participant.e.s qui ont bravé la chaleur, et ce pendant le match de quart de finale de la Coupe du Monde, France-Argentine !

La dignité de la mémoire est l’une des conditions de l’égalité. Alors, à très bientôt pour une prochaine balade dans les rues de Grenoble…

Facebook